SOBEBRA | PROCESSUS DE FABRICATION DE LA BIERE « LA BÉNINOISE »
17820
page-template-default,page,page-id-17820,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

PROCESSUS DE FABRICATION DE LA BIERE « LA BÉNINOISE »

NOS ACTIVITÉS

I. Les ingrédients nécessaires à la fabrication de la bière sont : l’eau, le maïs, le houblon et la levure de bière

1. L’eau est une des composantes les plus importantes dans la fabrication de la bière.

2. Le houblon (Humulus lupulus) est une plante vivace grimpante à tige volubile de la famille des Cannabinacées dont les inflorescences des plants femelles produisent une résine jaunâtre, appelée lupuline, qui donne son amertume à la bière. Le houblon était jadis principalement utilisé pour ses vertus conservatrices. De nos jours son utilisation relève plus d’une volonté de préserver une certaine tradition dans la fabrication de la bière.

3. Le maïs est utilisé sous une forme concassée appelée gritz de maïs

II. Les étapes de la fabrication

1. Le brassage, appelé aussi saccharification, consiste à transformer les sucres complexes (amidon) contenus dans le grain en sucres simples fermentescibles, grâce à l’action des enzymes du gritz de maïs, activées par chauffage. Ce mélange va ensuite être chauffé.

On extrait ensuite le moût en filtrant avec de l’eau chaude (comme pour du café) dans une cuve spéciale appelée « cuve filtre ». Le résidu solide s’appelle la drêche et est recyclé pour nourrir le bétail.

2. L’aromatisation ou houblonnage

C’est à cette étape que l’on incorpore le houblon. Le mélange est porté à ébullition. L’ébullition est propice à l’apparition des saveurs amères.

Cette étape est réalisée durant la « cuisson » du moût. L’ébullition a pour principal intérêt de détruire les enzymes dont le rôle est alors terminé.

3. La fermentation

La fermentation est une étape cruciale dans la fabrication de la bière. Cette fermentation se décompose en deux stades : la fermentation principale, qui dure de 3 à 10 jours à une température de 18 à 26 °C et la fermentation secondaire (haute ou basse), dépendant des levures utilisées et de la température de fermentation.

La fermentation est l’étape à laquelle on ajoute des levures afin de produire l’alcool. Le « levain » est la quantité de levure nécessaire pour ensemencer tout ou partie du moût destiné à la fermentation. Il existe trois principales méthodes de fermentation :

La fermentation est généralement suivie par une « clarification » qui permet de retirer les levures et les impuretés. La bière subit ensuite une pasteurisation afin de s’assurer d’un produit aseptisé.

III. Le conditionnement

Une fois le produit final atteint, il faut absolument éviter tout contact avec des agents pathogènes et avec l’oxygène afin de minimiser la dégradation de la bière.

Ainsi, la bière est stockée dans des réservoirs réfrigérés avec une contre pression de CO2.

Après une certaine période de « garde », la bière est soutirée et conditionnée en bouteilles.

Le remplissage des contenants se fait sous vide d’air avant ou après la pasteurisation.

 

Are you 21 or older? This website requires you to be 21 years of age or older. Please verify your age to view the content, or click "Exit" to leave.