SOBEBRA | La Sobebra reboise 10 ha dans la forêt de Pahou
17750
page-template-default,page,page-id-17750,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

La Sobebra reboise 10 ha dans la forêt de Pahou

NOS ACTIVITÉS

25 ans de présence de la SOBEBRA, filiale du Groupe Castel-BGI, au Bénin. Dans la droite ligne de cette célébration, la Société Béninoise de brasseries, entreprise citoyenne, a initié des journées de reboisement dans les localités du pays où sont ses sites de production et d’exploitation. Pour le compte de la première journée, samedi 15 juillet 2017, c’est la forêt classée de Pahou qui a été choisie pour la mise en terre de près de 15000 plants de Filao, de Gmelina et d’Eucalyptus. 

Autour du Directeur Général adjoint de la SOBEBRA dans la matinée du samedi, les responsables à divers niveaux de l’entreprise, le syndicat et une bonne partie des employés. Sur le terrain, l’opération de mise en terre des espèces d’essences diverses à croissance rapide a été minutieusement menée avec l’appui technique de la Direction Générale des Eaux, Forêts et Chasse (DGEFC), et de la Cellule Technique d’Aménagement Forestier du périmètre de reboisement de Pahou.

Selon Sébastien YVES-MENAGER, face un en environnement qui subit les effets néfastes des actions anthropiques, il faut des réponses adaptées. « Nous pouvons contribuer au bien-être de cette terre. Cela passe par des comportements simples », a-t-il confié. Et, il ajoute: « Notre devoir c’est de laisser à ceux qui vont nous suivre, un environnement viable ». En optant pour la plantation d’arbres, la SOBEBRA prouve qu’elle est respectueuse de l’environnement, au-delà de ce qu’on peut constater sur ses installations, qu’elle fait partie des rares entreprises à produire sans impact nuisible sur l’environnement. A travers ses plants mis en terre, la SOBEBRA, entreprise écologique, participe d’une part à la lutte contre le réchauffement et les changements climatiques, et d’autre part contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations puisqu’à terme celle-ci disposeront de bois de chauffe, de bois pour la construction de leurs habitations et pour la fabrication de meubles.

« Pour une société de cette envergure qui s’investit dans la préservation de l’environnement, c’est une société VIP », s’est réjoui le Directeur général adjoint des Eaux, Forêts et Chasse, Rémi HEFOUME. Au nom du Directeur Général des Eaux, Forêts et Chasse et du Ministre du Cadre de vie, il a exhorté d’autres acteurs économiques à emboîter le pas à la SOBEBRA. Le colonel HEFOUME a, pour finir, demandé à la SOBEBRA d’accompagner davantage l’équipe des Eaux, Forêts et Chasse dans la surveillance et la protection du périmètre reboisé.

Cette action de reboisement dans la forêt classée de Pahou, commune de Ouidah, ne sera pas la dernière. L’acteur industriel et social engagé qu’est la SOBEBRA, vient ainsi de donner le top d’un vaste mouvement écologique dans l’espoir de laisser à la postérité, un Bénin vivable.

Outre son site principal de production sis au PK 2,5 à Cotonou, la SOBEBRA est présente à Possotomè et à Parakou. Ainsi, pour la deuxième journée de reboisement prévue pour le 5 août prochain, c’est Possotomè (commune de Bopa) qui a été choisie.